Guy Marius Sagna : « Les cris d’orfraie de la presse corrompue et de la bien-pensance me laissent indifférents »

0
Vous servir dans le Sénégal actuel face aux hyènes du vieux Sénégal néocolonial et parasitaire de Macky est un combat.
Si les ennemis du peuple sénégalais en dehors comme à l’intérieur de l’assemblée nationale privilégient la force des arguments ma réponse sera des arguments encore plus forts au service du peuple.
Si les oppresseurs du peuple sénégalais en dehors et à l’intérieur de l’assemblée nationale privilégient l’argument de la force notre devoir sera de déployer une force plus foudroyante au service du peuple.
Les cris d’orfraie de la presse corrompue et de la bien-pensance me laissent indifférents.
Je suis un disciple intransigeant de Nelson Mandela lui qui disait :
« Un combattant de la liberté apprend de façon brutale que c’est l’oppresseur qui définit la nature de la lutte, et il ne reste souvent à l’opprimé d’autre recours que d’utiliser les méthodes qui reflètent celles de l’oppresseur. »
Soyez des gentleman et je reste gentleman.
Soyez violents alors préparez vous à être foudroyés.
Un autre Sénégal est nécessaire.
La lutte continue.
En dehors et à l’intérieur de l’assemblée nationale. Ensemble nous vaincrons.
Bon Magal à toutes et à tous!
Guy Marius Sagna

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.