De 59 milliards de francs CFA de perte en 2020, la SAR est passée à un bénéfice de…

0
De 59 milliards de francs CFA de perte en 2020, la SAR est passée à un bénéfice de…
Les voyants sont au vert pour la Société Africaine de Raffinage (SAR). La société, qui croulait sous une perte 59 milliards F CFA en 2020, affiche, désormais, un bénéfice de  8 milliards au cours de l’exercice 2021. C’est Adama Diallo, Directeur général de Petrosen Holding, qui dévoile le chiffre. “Petrosen détient maintenant près de 98,58% du capital de la SAR. Depuis, la gestion de la société s’est nettement améliorée”, renseigne-t-il.
 
Par ailleurs, la capacité de production de pétrole de la SAR atteint 1,5 million de tonnes par an (contre 1,2 précédemment), avec comme perspective le traitement du pétrole brut extrait du champ de Sangomar d’ici à 2023. “Une réflexion est menée pour porter cette capacité de production à 3,5 millions de tonnes par an, de manière à couvrir entièrement les besoins du Sénégal et d’une partie de la sous-région”, ajoute Adama Diallo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.