Assemblée Nationale : « L’opposition a mal interprété… » (Expert électoral)

0

Ndiaga Sylla, L’expert électoral, a donné son analyse sur la problématique des ministres siégeant à l’Assemblée nationale qui a bloqué les travaux de la cérémonie inaugurale de la 14e législature. En effet, les députés de l’opposition ont refusé que ces membres du gouvernement prennent part au vote, leur demandant de démissionner d’abord de leur poste ministériel ou de renoncer à leur siège de député. Pour l’expert électoral, une telle position est une mauvaise interprétation de la loi.

«Il est vrai que par tradition, le gouvernement rend sa démission au lendemain des élections législatives. Mais, l’opposition a mal interprété la situation d’incompatibilité.

En effet, l’art.54 de la Constitution renvoie à une loi organique insérée dans le code électoral (L.LO163) et reprise par le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale (art.109 à 113).

Le député qui se trouve dans une situation d’incompatibilité a huit jours pour faire son option. A défaut. Il sera déchu de son mandat. Ce délai court jusqu’au 20 septembre.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.