Air Sénégal : pourquoi «les bannis» sont de retour

0
Air Sénégal : pourquoi «les bannis» sont de retour
Lorsqu’il a pris les rênes d’Air Sénégal, Alioune Badara Fall a chamboulé l’organigramme en revisitant les services et en portant quelques nouveaux visages à leur tête. C’est ainsi qu’il a fait revenir des cadres envoyés au placard par l’ancienne direction. Les Français Jérôme Maillet et Eric Iba Guèye sont dans le lot de ces désormais ex-«bannis».

Leur réhabilitation, ils la doivent uniquement à leurs compétences, d’après le patron de la compagnie. «Dans une compagnie aérienne, le round d’observation n’est pas du tout permis, prévient Alioune Badara Fall sur le plateau du Jury du Dimanche (Emedia). Quand on vient dans ce secteur-là, il faut s’entourer des personnes qu’il faut. Voilà pourquoi je me suis attelé dans chaque domaine, à mettre des gens sans complaisance, sans focus sur la nationalité, mais plutôt sur le profil qui sied au poste.»

Le directeur général d’Air Sénégal donne l’exemple de Jérôme Maillet : «D’abord, (c’est) un brillant garçon, en termes de performances, de stratégies et de finances. Deuxièmement, il maîtrise bien ce qui s’est passé depuis le départ, pour avoir été présent lors des contrats de location, d’achat, etc.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.