Affaire 11 bébés morts calcinés : Tous les mis en cause libres

0

Liberté provisoire ce mardi pour Fodé Dione, la dernière personne qui restait en détention, parmi celles inculpées dans l’affaire de l’incendie du service de néonatalogie de l’hôpital Mame Abdou Aziz Sy Dabakh de Tivaouane, ayant coûté la vie à 11 nouveaux nés.

Avec cette libération de Fodé Dione, chef de division maintenance de l’établissement hospitalier, inculpé pour « homicide involontaire », toutes les personnes inculpées dans ce dossier sont libres, rappelle le quotidien « Le Témoin »,

La sage-femme, Awa Diop et l’aide-infirmière, Coumba Mbodji, inculpées pour «délaissement d’enfants dans un lieu solitaire ayant entraîné la mort », avaient bénéficié d’une liberté provisoire, le 24 août dernier.

Rappelons que le jeudi 26 mai 2022, un incendie a causé la mort de 11 bébés à l’hôpital de Tivaouane. Le feu aurait été provoqué par un court-circuit électrique, selon les premiers témoignages recueillis sur place. A la suite de ce drame, le ministre de la Santé de l’époque, Abdoulaye Diouf Sarr, avait été limogé, puis aussitôt remplacé par sa directrice de la Santé, Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.