Ousmane Sonko hausse le ton : « Si Wallu n’est pas d’accord, on arrête la collaboration »

0
Ousmane Sonko

Le leader de Pastef, Ousmane Sonko, est enfin sorti du silence sur qui doit être le candidat de l’opposition pour occuper le poste de président de l’Assemblée nationale. Comme le rapporte le quotidien Les Echos, le maire de Ziguinchor dément tout soutien envers le candidat de Wallu, Lamine Thiam, et menace même de rompre la collocation avec Wallu si le candidat n’émane pas de Yewwi.

« Le candidat de l’opposition doit émaner de Yewwi Askan Wi, il faut que ça soit clair », dit-il dans des propos rapportés par le quotidien dans son édition de ce vendredi. « Soit c’est notre candidat qui est porté, soit on arrête la collaboration », insiste-t-il.

Pendant ce temps, Ahmed Aidara (Yewwi) continue de maintenir sa candidature pour être président de l’Assemblée nationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.