Mercato : les principaux transferts de l’été de la planète football

0

La saison 2022-2023 débute ce weekend pour plusieurs grands championnats européens : la Premier League, la Bundesliga et la Ligue 1. Comme chaque été, les transferts ont été nombreux entre les principaux clubs. Alors que le mercato estival va encore durer pendant un mois, France 24 vous propose un tour d’horizon des signatures les plus marquantes.

Robert Lewandowski : la superstar polonaise quitte l’Allemagne

Après plusieurs semaines d’un bras de fer entre la superstar Robert Lewandowski et la direction du Bayern Munich, le club champion d’Allemagne a finalement accepté de le vendre en juillet au FC Barcelone contre quelque 45 millions d’euros, assortis d’environ 5 millions d’euros de bonus.

L’international polonais, âgé de 33 ans, a quitté la Bundesliga après huit ans passés en Bavière, où il a remporté une Ligue des champions (2020), huit championnats d’Allemagne et une Coupe du monde des clubs (2020) et a été désigné deux fois meilleur joueur Fifa de l’année (2020 et 2021). Avec le club bavarois, il a inscrit 344 buts et signé 72 passes décisives en 374 matches.

  • Raphinha : l’international brésilien réalise un rêve d’enfant

Alors qu’il est lourdement endetté, le FC Barcelone a été particulièrement actif lors du mercato. Le club catalan a également recruté le Brésilien Raphinha pour un montant de transfert estimé à 60 millions d’euros. L’ailier droit de 25 ans était encore sous contrat jusqu’en juin 2024 avec le club anglais de Leeds, qu’il avait rejoint pour 18 millions d’euros en 2020 en provenance de Rennes.

« C’est un immense honneur d’être ici », a-t-il déclaré lors de l’annonce de son transfert. « Je réalise un rêve d’enfant (…). Beaucoup de mes idoles sont passées ici et ont marqué l’histoire du club. Si je peux faire la moitié de ce qu’ils ont fait, ce sera déjà beaucoup. »

  • Jules Koundé : un nouveau Français au Barça

  • Le Barça s’est aussi offert les services du défenseur français Jules Koundé. Selon la presse espagnole, le Barça a déboursé 50 millions d’euros, avec 10 millions d’euros de bonus, pour recruter le joueur de 23 ans qui semblait pourtant proche de rejoindre Chelsea.

    Jules Koundé avait rejoint Séville en 2019 en provenance de Bordeaux. Avec le club andalou, il a remporté la Ligue Europa lors de la saison 2019-2020. Il compte 11 sélections avec les Bleus, avec qui il a gagné la Ligue des nations. Il est devenu le 26e Français du Barça, depuis René Fenouillères (1902-1903) et après Antoine Griezmann, le 25e.

    • Aurélien Tchouaméni : l’international tricolore rejoint la Maison blanche

      Le Real Madrid et l’AS Monaco ont officialisé en juin le départ officiel d’Aurélien Tchouaméni du club monégasque pour rejoindre « los Blancos », sacrés champions d’Europe. Arrivé à Monaco en provenance de Bordeaux en janvier 2020 pour un transfert de 20 millions d’euros, Tchouaméni quitte le club de la Principauté contre, selon différentes sources très proches du dossier, 80 millions d’euros, auxquels se rajoutent 20 millions d’euros sous forme de divers bonus.

      Désigné meilleur espoir de Ligue en 2020-21, Tchouaméni suscitait également l’intérêt de Liverpool et du PSG. Si le milieu de terrain a choisi Madrid, c’est qu’il se sent prêt et assez fort pour assouvir ses ambitions profondes : devenir titulaire chez un très grand d’Europe pour l’être aussi en Bleu, afin de viser les plus grands trophées.

      • Darwin Nunez : la nouvelle star de Liverpol

    • Liverpool a battu son record du plus gros transfert afin d’attirer l’Uruguayen Darwin Nunez pour 85 millions de livres (100 millions d’euros). L’attaquant de 23 ans a débarqué à Lisbonne à l’été 2020 en provenance de l’UD Almeria (2e div. espagnole) avec l’étiquette de la recrue la plus chère de l’histoire du Benfica (24 millions d’euros).

      Après une première année mitigée, il a explosé cette saison en se faisant remarquer notamment contre Liverpool en quarts de finale de Ligue des champions, malgré l’élimination des Lisboètes (3-1, 3-3). Rapide, physique et redoutable devant le but, il devrait apporter une menace supplémentaire pour les adversaires mais aussi offrir de nouvelles options à Liverpool avec sa capacité à jouer dans un schéma à deux attaquants centraux.

      • Erling Haaland : de la Bundesliga à la Premier League

      • Le phénomène norvégien Erling Haaland a été recruté par Manchester City pour être décisif dans ces matches couperets de Ligue des champions, où l’entraîneur Pep Guardiola n’a plus triomphé depuis 2011. Sur le papier, l’arrivée du Norvégien constitue un renfort indéniable, qui fera peut-être du City de cette saison le meilleur des sept années sous l’égide de l’entraîneur catalan.

        En 88 apparitions sous le maillot jaune et noir de Dortmund, Haaland a marqué à ce jour 85 buts, toutes compétitions confondues. Une statistique de Ballon d’or. Il n’est pas seulement un buteur fabuleux, mais aussi un leader, un chef de bande, capable de rameuter et de remotiver ses coéquipiers, par son langage corporel de guerrier et ses harangues sur le terrain.

        • Sadio Mané : un transfert royal au Bayern Munich

          L’arrivée de Sadio Mané au Bayern Munich, officialisée en juin, est le coup le plus spectaculaire de l’histoire du « Rekordmeister », qui s’est rarement offert des joueurs de ce standing. Le Sénégalais, candidat au Ballon d’or, arrive en effet en Bavière au sommet de sa gloire, dans un club d’ordinaire habitué à attirer des joueurs prometteurs pour les hisser ensuite vers le statut de stars, comme Robert Lewandowski qui vient de partir pour le FC Barcelone.

          À 30 ans, Mané aura coûté aux Allemands un montant estimé à 40 millions d’euros environ, pour un contrat qui court jusqu’en 2025. Lors de ses 55 apparitions en Ligue des champions, il a marqué 24 buts, accompagnés de 8 passes décisives. Avant de rejoindre l’Angleterre, Mané s’était fait un nom au RB Salzburg (63 matches/31 buts), où il a appris l’allemand. Mais c’est à Liverpool qu’il a acquis son statut de star mondiale et qu’il est devenu une légende pour les milliers de supporters des Reds.

          • Matthijs De Ligt : pour renforcer la défense du Bayern

        • Joueur le plus cher recruté à l’été 2022 pour la Bundesliga (67 millions d’euros selon les médias allemands), le défenseur néerlandais Matthijs De Ligt est arrivé de la Juventus Turin, où il n’a pas forcément répondu à toutes les attentes lors de sa venue à l’été 2019, après avoir explosé à l’Ajax Amsterdam.

          En 117 rencontres avec la Vieille Dame pour huit buts toutes compétitions confondues, il a remporté une Série A, une Coupe nationale et la Supercoupe d’Italie. Demi-finaliste de la Ligue des champions 2018/19, De Ligt s’installe au Bayern Munich où les soucis défensifs ont coûté cher en C1, avec une élimination en quarts de finale contre les Espagnols de Villarreal.

          • Paul Pogba : un retour en Italie et une blessure

          • Après six années compliquées à Manchester United, Paul Pogba fait son retour à la Juventus Turin où il restera jusqu’en 2026. En Italie, le quotidien La Gazzetta dello Sport a évoqué un salaire de 8 millions d’euros par saison, plus 2 millions d’euros de bonus. Mais à peine revenu à la Juve après une dernière saison en Angleterre en partie passée à l’infirmerie, le champion du monde 2018 est de nouveau à l’arrêt.

            Touché au genou droit, il va être éloigné des terrains pendant cinq semaines mais ne va pas subir une opération. Si elle ne remet pas pour le moment en cause sa participation au Mondial, cette blessure reste néanmoins un sacré coup dur pour Pogba, revenu pour se relancer dans un club où il a connu ses meilleures années entre 2012 et 2016 (quatre titres de champion d’Italie). Elle confirme une année 2022 noire pour le milieu des Bleus, dont la saison dernière s’était déjà précocement arrêtée fin avril en raison d’une blessure à un mollet.

            • Paulo Dybala : un nouveau départ à l’AS Rome pour se relancer

            • L’attaquant argentin Paulo Dybala, laissé libre par la Juventus Turin, a choisi de rejoindre l’AS Rome où il tentera de relancer une carrière un peu moins étincelante depuis deux ans. Selon La Gazzetta dello Sport, l’attaquant devrait toucher quelque 6 millions d’euros par an dans la capitale italienne.

              À défaut de disputer la Ligue des champions, dont il avait joué la finale en 2017 avec la Juve (défaite 4-1 contre le Real Madrid), Dybala devra se contenter à Rome de la moins prestigieuse Ligue Europa. Mais l’Argentin de 28 ans a avant tout besoin de retrouver des sensations pour espérer revenir en sélection pour le Mondial-2022 en fin d’année (21 novembre-18 décembre) au Qatar, après avoir raté la Copa América remportée par l’Argentine en 2021 pour cause de méforme.

              • Nordi Mukiele : objectif Bleus avec le PSG

              • Le PSG et le RB Leipzig ont conclu un accord pour le transfert du défenseur international français Nordi Mukiele à Paris pour cinq ans, jusqu’en 2027. Le montant du transfert n’a pas été communiqué, mais plusieurs titres de presse spécialisée évoquent une indemnité de 10 à 15 millions d’euros pour Mukiele, capable de jouer comme défenseur axial, latéral ou piston droit.

                L’arrivée du défenseur, formé au Paris FC puis passé par Laval et Montpellier avant de rallier Leipzig en 2018, permettra au PSG d’avoir une solution supplémentaire au poste de piston côté droit aux côtés du Marocain Achraf Hakimi. Ce transfert offrira par ailleurs à Mukiele, auteur de prestations remarquées en Bundesliga (vice-champion d’Allemagne en 2021) et en Coupes d’Europe (demi-finales de Ligue des champions en 2020 et de la Ligue Europa en 2022), une belle exposition juste avant la Coupe du monde au Qatar pour une éventuelle sélection avec l’équipe de France, lui qui ne compte pour l’instant qu’une sélection avec les Bleus.

                • Vitinha : un recrutement plein de promesses pour le PSG

                • À 22 ans, le prometteur milieu Vitinha s’est engagé pour cinq saisons au PSG en provenance du FC Porto, où ses qualités techniques et de vision du jeu lui ont ouvert les portes de la sélection portugaise (trois sélections). Le montant du transfert, non dévoilé par le PSG, est estimé par la presse spécialisée à 40 millions d’euros.

                  Formé au FC Porto et également passé en prêt par Wolverhampton durant la saison 2020-2021, Vitinha compte quatre titres nationaux avec Porto (deux championnats et deux coupes). Il a également remporté en 2019 la Youth League, l’équivalent de la Ligue des champions chez les jeunes, et atteint la finale de l’Euro Espoirs en 2021 avec les moins de 21 ans portugais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.