Marabouts encagoulés : Balla Gaye 2 attaque et cogne le président du CNG, Bira Séne

0

Balla Gaye 2 n’a pas aimé tout le bruit qu’il y a eu autour de ses marabouts en cagoulés. Ainsi, le Lion de Guédiawaye recadre Bira Sène, le président du CNG, et l’invite à assumer ses responsabilités de vrai dirigeant de la lutte.

Gris Bordeaux et Bécaye Mbaye avaient dénoncé le fait que des marabouts s’encagoulent pour accompagner des lutteurs dans l’arène. Sur leur requête, le président Bira Sène semble leur avoir donné raison et annonce une interdiction de telles pratiques dans ce sport.

«Ce qui m’intrigue, c’est ce que le président du CNG, Bira Sène, a dit. Gris Bordeaux a fait une sortie pour dire que les marabouts encagoulés doivent être interdits dans l’arène. Immédiatement le président Bira Sène lui donne carte blanche, affirmant que cela ne se fera plus. Bira Sène m’a surpris. Ce n’est pas un acte responsable», s’indigne Balla.

Gaye 2, très en colère. Et de reprendre sa tirade, en dissertant : «Bécaye Mbaye a aussi tenu les mêmes propos. Je n’ai pas aimé ce qu’ils ont dit. Nous n’amenons jamais des agresseurs ou des malfaiteurs dans l’arène. Tout ce que Balla Gaye 2 fait, on l’interdit. Je suis un acteur de la lutte qui innove et qui fait avancer ce sport. Bira Sène s’est levé pour dire que cela est même interdit par le règlement. Un type se lève et demande qu’on interdise quelque chose et Bira Sène la lui accorde immédiatement. J’en ai ri. Un responsable doit pouvoir écouter tout le monde, avant de prendre une décision. On ne peut pas se lever d’un seul coup, Sur proposition d’un ou de seulement 2 acteurs, pour leur accorder ce qu’ils veulent, ce n’est pas responsable. Nous ne sommes pas des hypocrites. Cela veut dire que Bira Sène n’écoute que les propose de Gris Bordeaux et Bécaye Mbaye pour décider, c’est honteux. Cela veut dire qu’il n’assume pas ses responsabilités de dirigeant de la lutte».

Depuis quelques temps, Bira Sène et son équipe encaissent des critiques venant des acteurs. Balla Gaye 2 fait partie de ceux qui secouent le boss Ide la lutte. Ce sont des signes d’affaiblissement d’une structure dirigeante. Espérons que Bira Sène saura décoder les messages et éviter d’aller au clash avec certains.

Avec Sunu Lamb

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.