La Cour suprême rouvre le dossier Karim Wade

0

La justice n’oublie pas l’affaire Karim Wade. Alors que le pensait la page définitivement tournée, la Cour suprême compte se pencher à nouveau sur le dossier du fils de l’ancien président sénégalais.

Le 22 juin prochain, la haute juridiction va se prononcer sur le rabat d’arrêt de Me Ousmane Sèye, pour le compte d’Alioune Samba Diassé, condamné à 5 ans de prison pour complicité d’enrichissement illicite et à une amende de 69, 119 milliards FCFA par la Crei.

La requête de Diassé porte principalement sur la décision de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). L’arrêt de ladite juridiction  avait été confirmé par la Chambre criminelle de la Cour suprême. Karim Wade, Mamadou Pouye et Ibrahima Khalil Bourgi dit Bibo, qui avaient fait un rabat sur la décision de la juridiction suprême avaient été éconduits à l’époque. Et, selon des informations du journal Les Echos, l’avocat de Alioune Samba Diassé n’avait pas déposé très tôt le rabat de son client. D’où, le retard dans cette affaire, qui sera évoquée la semaine prochaine devant la Cour suprême.

Si le complice de Karim Wade est défendu par Me Ousmane Seye, du côté du parquet spécial, c’est le cabinet Félix Sow qui est constitué pour défendre ses intérêts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici