Insolite/Tribunal de St-Louis : Elle comparait avec des jumeaux de 9 mois dans les bras

0
Insolite/Tribunal de St-Louis : Elle comparait avec des jumeaux de 9 mois dans les bras
Une affaire de vol a été jugée au tribunal de grande instance de Saint-Louis. Une femme de 25 ans répondant au nom de S. Diop a été attraite à la barre pour délit de vol. Ce qui est triste dans cette affaire, la jeune femme a comparu avec des jumeaux de 9 mois dans les bras. 
 
Une situation qui a ému tout le tribunal. En fait, l’affaire remonte à la nuit du 13 au 14 août dernier. La dame Fatou Cissé Mbengue, une commerçante domiciliée à été victime d’un vol portant sur des marchandises constituées de paquets de Levures, de spaghettis, de sucre, de lait en paquets et sachets d’une valeur de deux millions trois cent mille (2 300 000 francs Cfa) dans son magasin qui se trouve à Louga. N’ayant noté aucune effraction sur les portes, elle en déduit que le magasin était ouvert avec une clé.

 
Interrogée suite à sa plainte, elle porte ses soupçons sur la dame S. Diop, commerçante avec qui elle partageait les clés du magasin. Les recherches entamées avec l’aide des services de la SONATEL ont permis de localiser cette dernière le 22 août 2022 aux environs de 16 h à Rosso Sénégal. Interpellée, S. Diop tente maladroitement de se disculper avant de reconnaître les faits qui lui sont reprochés. Face aux enquêteurs, elle a expliqué avoir loué un mini de transport de passagers à Saint-Louis pour se rendre au magasin à Louga où la dame Fatou Cissé Mbengue avait aussi entreposé ses marchandises. 
 
Elle reconnaît en outre avoir ouvert le magasin avec la clé qu’elle détenait par devers elle avant d’amener les marchandises chez sa tante au quartier Gokhou Mbathie à Saint-Louis. Toutefois, devant la barre, la dame a essayé de changer de version en donnant des explications incompréhensibles qui ont été balayées d’un revers de main par les questions pertinentes des juges. 
 
D’ailleurs elle n’a apporté aucune réponse juste pour convaincre le tribunal. Après délibéré, le tribunal faisant visiblement preuve de mansuétude à cause certainement de ses jeunes enfants, elle a été condamnée à 2 ans assortis de sursis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.