Elle met le feu dans la chambre de sa belle-soeur : A.D et son enfant échappent au pire..

0
Aïssata : « Il a déchiré mon slip, m’a violée (…) J’étais vierge, j’ai perdu du sang. »
Elle met le feu dans la chambre de sa belle-soeur : A.D et son enfant échappent au pire..
La dame A.D a frôlé la mort dans son domicile conjugal situé à l’unité 12 des Parcelles-Assainies de Dakar. Elle a échappé à un incendie criminel dans sa chambre selon des informations exclusives de Seneweb. Détails !
 
Un incendie criminel défraie la chronique à l’unité 12 des Parcelles-Assainies où une couturière a mis le feu dans la chambre de sa belle-sœur suite à une mésentente. 
 
L’incident s’est déroulé dans la nuit du samedi au dimanche passé. La victime était dans sa chambre avec son enfant. La présumée pyromane, âgée de 22 ans, l’y a surpris avant de mettre le feu. 
 
Heureusement, elle est parvenue à s’échapper avec son enfant d’après des sources de Seneweb. 
 
L’incendie a, néanmoins, fait des dégâts matériels dans la chambre de la dame A.D. En effet, une armoire, contenant des habits, d’autres objets, un ventilateur, un poste téléviseur, entre autres, ont été consumés par le feu. 
 
Après avoir commis cet acte criminel, l’auteure, qui est célibataire et mère d’un enfant, s’est refugiée à l’unité 11 des Parcelles-Assainies au domicile de l’une de ses copines. 
 
La police de l’unité 15 met fin à la cavale 
 
Informés des faits, les policiers du commissariat de l’unité 15 des Parcelles-Assainies ont rappliqué dare-dare sur les lieux indiqués. Ainsi il a fallu quatre heures de temps d’intenses recherches aux hommes du commissaire Khouma pour mettre fin à la cavale de la couturière. 
 
Les aveux 
 
Cuisinée par les enquêteurs , la prévenue a reconnu avoir mis le feu dans la chambre de sa belle-sœur. Son mobile :  pousser la première épouse de son grand-frère à quitter son domicile conjugal. 
 
« A.D mène une vie difficile aux occupants de notre maison. Elle terrorise même ma mère. Je voulais la contraindre à quitter son domicile conjugal », a-t-elle déclaré aux enquêteurs. 
 
Au terme de l’enquête, diligentée par les policiers du commissariat de l’unité 15 des Parcelles-Assainies, la couturière incriminée a été présentée au procureur, ce mardi matin. Elle est poursuivie pour incendie criminel et Incendie de lieu habité, mise en danger de la vie d’autru,i d’après des sources de Seneweb proches du parquet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.