Du rêve au cauchemar : Abdou Guèye écope de 6 mois de prison ferme

0

La trentaine révolue, Abdou Guèye rêve de devenir millionnaire sans lever le plus petit doigt. Pour arriver à ses fins, il a versé dans l’escroquerie. En vue de bien mener son projet délictuel, il s’est rapproché de Mass Wade pour lui présenter un projet illusoire de vente d’œuvres d’art classées patrimoine historique camerounais.

Afin d’obtenir les articles, il a demandé à la partie civile la somme de 14 millions FCfa, avant de lui promettre qu’un Américain allait racheter les œuvres. Sans se douter de quoi que ce soit, Mass Wade a versé rubis sur ongle le montant que lui a réclamé le présumé escroc. Mais lorsque ce fut l’échéance, Abdou Guèye a fait savoir à Mass Wade qu’il ne pouvait plus respecter ses engagements, parce qu’il a été dupé par un Sénégalais et un Camerounais. Des explications qui n’ont guère convaincu le plaignant, qui a porté plainte contre le sieur Guèye, pour escroquerie, à la Division des Investigations Criminelles (Dic).

Face au juge du tribunal des flagrants délits de Dakar, le prévenu Abdou Guèye s’est présenté comme fonctionnaire dans une unité rattachée au ministère des Mines. Il a nié les faits qui lui sont reprochés. «Dans cette affaire, je suis aussi une victime. J’ai perdu 32 millions FCfa dans le projet. J’ai même enclenché une procédure judiciaire contre mes bourreaux à Douala», argue-t-il. Selon le maître des poursuites, le projet n’existe que dans l’imagination du prévenu. Le juge a condamné Abdou Guèye à 6 mois de prison ferme. Il devra également indemniser la partie civile à hauteur de 15 millions 650 mille francs Cfa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.