Conseil constitutionnel : la nomination de Me Awa Dieye est illégale (Constitutionaliste)

0
Le Président de la République ne peut abréger le mandat d’un membre de l’OFNAC.
Le Président doit nommer un nouveau Président de l’OFNAC.
Le mandat de la Présidente de l’OFNAC est terminé depuis le 27 juillet 2022.
Pourquoi ne pas nommer madame Seynabou Ndiaye Diakhate au Conseil Constitutionnel ? Son parcours, ainsi que le travail courageux qu’elle a eu à abattre à l’OFNAC dans le traitement des dossiers ainsi que dans les propositions de réformes de l’OFNAC doivent être salués.
Pourquoi vouloir nommer une même personne membre de l’OFNAC dont le mandat est en cours?
Depuis 2012, l’OFNAC est devenu la plus haute administration, le mandat de ses membres ne peut être abrégé par l’autorité de nomination…(voir article 6 de la loi portant création de l’OFNAC).
Me Awa DIEYE ne peut siéger au Conseil constitutionnel, son mandat en cours à l’OFNAC le lui interdit.
Pour être nommée juge au Conseil constitutionnel, elle doit, préalablement, démissionner de l’OFNAC…
Pr Ngouda Mboup, Constitutionaliste 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.