Assemblée nationale : Pouvoir et opposition guidés uniquement par la course aux avantages

0

Déjà, les ambitions des uns et des autres se font ressentir avec déjà quatre candidatures déclarées dont deux issues de Wallu Sénégal. Il s’agit de celles de Mamadou Lamine Thiam du Pds et de Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly du mouvement Nekkal fi Askan wi. Un mouvement lancé avant son embastillement pour offense au chef de l’Etat et dont le siège social est à Mbacké. Les autres candidatures sont celles du maire de Dakar, Barthélémy Dias et du maire de Guédiawaye, Ameth Aïdara

une rencontre prévue avec Wade la semaine prochaine

Pour ce qui est des deux candidatures issues de Wallu, il faut dire qu’elles ont été annoncées sans aucune concertation préalable. Le Pds aurait tout simplement désigné le maire de Kébémer en le présentant comme le choix de Me Abdoulaye Wade, Secrétaire général national de la formation libérale. Une décision qui n’a pas eu l’heur de plaire à Serigne Cheikh Bara Mbacké Dolly qui estime qu’il s’agit là d’un manque de respect notoire vis-à-vis des alliés surtout que d’autres dont lui-même avaient également des ambitions pour occuper le Perchoir de l’Assemblée nationale.

Une concertation des différentes parties aurait, à ses yeux, permis d’éviter cette cacophonie. Le responsable politique de Touba fonde ses ambitions légitimes sur son apport stratosphérique lors des législatives avec plus de 109 000 voix engrangées dans le département de Mbacké avec en prime 7 députés pour Wallu.

En effet, en 2017, le Pds qui avait obtenu 65 000 voix avait placé deux de ses responsables à Touba en l’occurrence Me Madické Niang et Cheikh Mbacké Dolly dans le bureau de l’Assemblée nationale. Et Cheikh Abdou Bara Mbacké Dolly qui a une bonne expérience parlementaire avec également un père ancien vice-président de l’Assemblée nationale ne veut pas abdiquer aussi facilement.

Pour concilier les positions des uns et des autres, Mamadou Lamine Diallo a rassuré les deux camps qu’ils seront reçus en début de semaine prochaine par Me Abdoulaye Wade. Il faut noter que les candidatures pour le Perchoir et les présidences de groupes parlementaires sont déposées en même temps et les recalés pour le perchoir sont systématiquement exclus de la course pour diriger un groupe parlementaire

Trois groupes parlementaires pour BBY, trois groupes parlementaires pour Yewwi-Wallu

Une autre réunion est encore prévue ce jeudi par l’inter coalition Yewwi-Wallu pour déterminer la conduite à suivre quant à la mise en place de groupes parlementaires.
Des groupes qui seront au nombre de trois aussi bien pour la mouvance présidentielle que pour l’opposition dans le dessein de caser le maximum de responsables et de bénéficier de certains avantages sans tenir véritablement compte des enjeux du moment. En effet, il y a des avantages certains avec un groupe parlementaire où le président est d’office membre du bureau de l’Assemblée nationale avec rang de vice-président et bénéficie ainsi des mêmes avantages notamment en termes de dotation de carburant et de temps d’antenne de 10 mn dans les débats en plénière alors que le député simple n’en a que 3.

Le groupe en tant que tel bénéficie d’une subvention et a droit à un quota lorsqu’il faudra désigner des députés devant aller siéger aux parlements africains (CEDEAO, Union africaine). Autre avantage et non des moindres, le groupe désigne son représentant dans les commissions d’enquête parlementaire, les missions à l’étranger, les groupes d’amitié (Sénégal-France, Sénégal-Usa, etc…)

Et last not but least, lors des débats, le tir groupé des différents groupes entraîne un impact explosif tout en offrant une nette visibilité aux différents leaders qui deviennent, selon leur éloquence, des stars. En attendant le séminaire de BBY, l’inter-coalition Yewwi-Wallu se retrouve, pour sa part, jeudi à 21h pour concilier les positions et désigner ceux qui vont bénéficier de ces avantages

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.