Après le président de l’Assemblée nationale, Macky saisit les 5 Sages

0

Le chef de l’Etat a transmis le projet de révision de la Constitution au Conseil constitutionnel. Le porte-parole de l’Apr et du gouvernement qui faisait face à la presse hier l’a affirmé. Seydou Guèye et ses camarades ont également salué «l’acte historique» que Macky Sall a posé en respectant son engagement de faire un mandat de 5 ans et de se l’appliquer.
Le président de la République a saisi le Conseil constitutionnel qui devra donner son avis sur le projet de révision constitutionnelle. C’est la révélation du Se­crétariat exécutif de l’Alliance pour la République (Apr, son parti). Un passage de la «déclaration préliminaire» de cette conférence de presse tenue hier le suggérait : «A la lecture du projet de réforme qu’il (le Pré­sident) a transmis au président de l’Assemblée nationale et du Conseil constitutionnel, conformément à l’article 51 de la Constitution et qu’il a largement partagé avec les Sénégalais (…)», lit-on dans le document. Une petite curiosité puisque jus­que-là, seul Moustapha Niasse a été officiellement consulté par le chef de l’Etat sur la question et comme prévu par la Loi. In­terrogé par Le Quotidien après ce face-à-face avec les journalistes, le porte-parole de l’Apr hésite d’abord : «Cela sous-entend qu’il a saisi.» Après insistance, Seydou Guèye va plus loin : «C’est évident puisque le projet a été rendu public.» Parole du porte-parole du gouvernement aussi. Il reste à savoir quand est-ce que les 5 «sages» vont donner leur avis à Macky Sall sur la réduction de son mandat et son applicabilité par voie référendaire.

En attendant, le Sen de l’Apr estime que la question du mandat «ne saurait et ne devrait occulter le caractère progressiste de la révision ‘’consolidante’’ de la Constitution proposée par le président de la République». En décidant de respecter sa parole, ajoutent Seydou Guèye et Cie, Macky Sall «rend un im­mense service à la cause démocratique et républicaine de notre pays». Les Apérites louent ainsi la «constance» et la «détermination» de leur leader à respecter son engagement politique de rétablir le quinquennat et de l’appliquer au mandat en cours. Selon eux, le Président Sall a fait montre de «son sens élevé du respect de la parole donnée, la clairvoyance, la lucidité, la sagesse, le renoncement de soi pour l’intérêt supérieur de la Nation et le courage politique». En posant cet «acte historique», souligne le Sen de l’Apr, il enclenche le «vigoureux chantier» de l’amélioration de la gouvernance et de consolidation de notre système démocratique.

Par ailleurs, l’Apr a décidé de «s’approprier» les propositions du président de la République, de «le soutenir et de les vulgariser».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici