Alioune Tine pour l’ouverture d’une enquête face aux allégations de violences subies par des activistes

0

Alioune Tine s’est fendu d’un tweet, pour plaider, vendredi, l’ouverture d’une enquête suite face aux allégations de violences, traitements cruels et dégradants subis par des activistes femmes et hommes manifestant contre le parrainage. Alioune Tine réclame indentification et punition des policiers présumés oppresseurs de la bande à Guy Marius Sagna.

Nous exprimons notre indignation la plus profonde face aux allégations de violences, traitements cruels et dégradants subis par des activistes femmes et hommes manifestant contre le parrainage. Une enquête doit être ouverte par la justice pour identifier et punir les responsables“, a-t-il notamment tweeté.

Sept organisations de la société civile ont organisé, mercredi dernier à Dakar, une manifestation contre le parrainage aux prochaines élections législatives prévues le 31 juillet prochain. Un événement qui n’a pas connu grand succès.

Plusieurs manifestants dont Guy Marius Sagna, Abdou Karim Xrum Xax, entre autres, avaient été interpellés avant d’être libérés tard dans la soirée.

Dans un message, Guy Marius Sagna raconte le sort que la police a réservé aux manifestants arrêtés. « La police sénégalaise m’a jeté à 50 km de Dakar dans la brousse en pleine nuit (…) et les clés de ma maison. Mais en me jetant dans la brousse ils ne m’ont pas rendu mon argent ni les clés. Certains parmi nous ont été jetés aux filaos de Guédiawaye, à Rufisque, à Bargny, à Tivaouane peulh, dans le péage, à Keur Massar… », a-t-il narré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.