Aliou Sow sur la censure de la série « Rebelles » : ‘’Tout est négociable, sauf ce qui peut menacer la cohésion sociale’’

0

Aliou Sow, le nouveau ministre de la Culture et du Patrimoine historique, est revenu sur le débat autour de la liberté de création au Sénégal, estimant que tout est négociable en la matière, ‘’sauf lorsque cela peut menacer la cohésion sociale, l’unité nationale ou la sécurité intérieure’’.

‘’Tout est négociable en matière de production littéraire et artistique, sauf lorsque cela peut menacer la cohésion sociale, l’unité nationale ou la sécurité intérieure’’, a-t-il déclaré, jeudi, lors de sa passation de service avec son prédécesseur, Abdoulaye Diop.
L’Etat ‘’est profondément attaché à la liberté tant que le Sénégal n’est pas menacé’’, a-t-il dit, concernant le débat sur la liberté de création dans les sous-secteurs de la culture.

La direction de la cinématographie (DCI), invoquant ‘’des manquements à la réglementation’’, a annoncé avoir mis en demeure la société de production audiovisuelle Marodi Africa d’arrêter le tournage de sa nouvelle série intitulée ‘’Rebelle’’ et la diffusion de sa bande-annonce.

Dans un communiqué, la DCI dit avoir fait état de ‘’sérieuses réserves par rapport à la réalisation d’une telle série dans le contexte actuel du dossier de la crise casamançaise et des effets qu’une telle série pourrait avoir auprès de l’opinion publique’’.

Le ministre de la Culture sortant, Abdoulaye Diop, a pour sa part souhaité ‘’plein succès’’ à son ‘’jeune frère’’ Aliou Sow, avant de réitérer ses ‘’vifs remerciements et sa profonde gratitude au chef de l’Etat pour la confiance sans cesse renouvelée’’ à son égard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.