Adama Sarr, Yewwi askan wi , maire de Keur Massar Nord «Nous n’avons reçu aucun matériel venant du plan Orsec»

0

La commune de Keur Massar Nord fait face à des inondations depuis le début de l’hivernage. Les populations vivent le calvaire au quotidien et les moyens ne suivent pas pour évacuer les eaux. Le maire, élu sous la bannière de Yewwi askan wi, crie au secours. Adama Sarr soutient n’avoir reçu «aucun appui» du Plan Orsec.

Les populations de Keur Massar Nord sont confrontées aux inondations. Où en êtesvous avec la gestion des eaux pluviales ?

La commune de Keur Massar Nord compte 94 quartiers dont la majorité sont inondés. Malgré les projets qui sont en cours, il y a toujours des points où l’eau est stagnante. Donc, les inondations sont là et les populations sont en train de vivre un calvaire. Cependant, la mairie est en train de faire le tour de ces quartiers pour leur venir en aide.

Avez-vous eu l’appui des autorités étatiques dans la gestion des inondations ?

Pour dire la vérité, nous n’avons eu aucun appui venant de l’État centrale et n’avons pas reçu du matériel venant du Plan Orsec. Qui connaît Keur Massar sait que les populations ont pendant longtemps souffert des inondations. Mais à l’heure où nous vous parlons, le Plan Orsec n’est pas encore déployé dans le département de Keur Massar, et surtout dans la commune de Keur Massar Nord dont je suis le maire.

Donc, nous tournons avec des motopompes qui ont été achetées par la commune de Keur Massar Nord pour un peu soulager les populations sinistrées. Il y a, en revanche, des projets de l’État qui sont là, comme le Promogep 2, qui avait mis en place un dispositif de pompage. Il soulage les populations mais ce n’est pas du tout suffisant.

Les populations veulent un cadre de vie meilleur, sortir de cette situation dans laquelle elles vivent. Elles veulent des canalisations pour empêcher ces inondations parce qu’elles ne peuvent pas continuer toujours à pomper les eaux de pluies.

Vous êtes dans une commune ou l’insécurité prend une proportion inquiétante. Vous disiez il y a quelques mois, dans un entretien, travailler pour la mise en place d’un poste de police. Où en êtes-vous ?

Nous le notons tous, il y a une insécurité qui perdure depuis longtemps et ceci est lié à plusieurs facteurs, à savoir le défaut de l’éclairage public qui est une compétence de la maire. Dès notre arrivée, nous avons pu éclairer les grands axes de la commune de Keur Massar Nord.

Pendant ces 6 mois à la tête de la mairie, nous avons éclairé les axes de Keur Massar, de Ecobank à Mbeubeuss. Mais il y a également un boom démographique de la population de Keur Massar qui n’a pas été encadré. Il faut noter que nous avons une brigade de gendarmerie et un nouveau poste de police qui a été construit par les autorités étatiques mais qui n’est pas encore ouvert. D’ailleurs nous appelons l’État à ouvrir ce poste de police pour permettre aux populations de vaquer tranquillement à leurs occupations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.