0
Série : Halima Gadji fait son come-back sur le devant de la scène
La sulfureuse actrice fait son retour devant les projecteurs après une période compliquée sur le plan personnel.

Depuis son rôle culte de Marième Dial dans la série culte Maîtresse d’un homme marié, Halima Gadji a  gagné une large communauté de fans de Dakar à Kinshasa en passant par Libreville et Abidjan. La diffusion de cette série sénégalaise sur d’autres chaînes panafricaines a ouvert d’autres portes à la sculpturale actrice sénégalaise.

Exilée il y a quelques  années en Côte d’Ivoire pour sa stabilité sociale et financière, la star se plaît dans ce pays qui l’a adoptée même si elle a eu à traverser une période de turbulence. L’on se rappelle les moments de détresse de la dame qui se filmait dans un état négligé, prononçant des propos incompréhensibles et  voulant régler ses comptes avec les quelques Sénégalais qui ne cessaient de la juger.

« Je suis une lionne » disait-elle sur ses pages et elle l’a prouvé. Halima Gadji a su se relever et montrer à ses fans le potentiel qu’elle gardait en réserve.  La voilà de nouveau sur le devant de la scène avec la série « Le futur est à nous », diffusée quotidiennement sur Canal Plus Afrique. Cette fiction, présentée comme « une saga familiale avec ses énigmes et ses secrets » a fini par réconcilier la star sénégalaise avec les projecteurs.

La série va raconter plusieurs histoires de familles ivoirienne, gabonaise, sénégalaise…. C’est une tranche de vie d’une quinzaine de personnages conçus de jour en jour dans le travail, dans la vie amoureuse pour changer le paysage audiovisuel panafricain et faire passer de bons moments en famille.

Halima Gadj, qui campe le personnage de Aby Konan, séduit déjà le public dans ses tenues traditionnelles et un look sénégalais comme pour dire qu’elle n’a pas complètement zappé le pays de la téranga.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.